Accueil > Outils > Pratique factuelle

Pratique factuelle

Le processus décisionnel basé sur les preuves pour des soins de qualité

La pratique fondée sur les données probantes, la médecine fondée sur les données probantes, les soins infirmiers fondés sur les données probantes et la prise de décision éclairée ont débuté avec Florence Nightingale dans les années 1850 au cours de la Guerre de Crimée. Elle avait remarqué un lien entre les conditions sanitaires déplorables dans l’hôpital et le taux élevé de décès des soldats blessés. (Bite-Sized History of Mathematical Resources). Madame Nightingale qui a développé le graphique coxcomb afin d’expliquer comment les décès pouvaient être évités. (Morin, 2010, p. 2). Ces travaux subséquents pour assainir les hôpitaux afin de sauver la vie des soldats ont grandement réduit la mortalité des patients.

Aperçu historique

La majorité des travaux originaux effectués sur la pratique fondée sur les données probantes s’attardaient à la pratique en médecine. Même si l’expression « médecine basée sur des preuves » (evidence-based medicine) a été utilisée pour la première fois dans les années 1980, son usage a été reconnu en 1992 quand le Journal of the American Medical Association a publié un article par le groupe de travail en médecine factuelle de son utilisation pour la formation médicale. Selon Montori et Guyatt (2008), l’article a attiré l’attention sur l’expression et le concept à la grande communauté médicale. Le groupe de travail a publié une série de 25 articles de 1993 à 2000 soulignant les critères d’évaluation des données actuelles pour soutenir les décisions cliniques. Ces travaux forment la base de la plupart des outils d’évaluation critiques utilisés aujourd’hui. (Guyatt et Rennie, 2002) 

Galerie de définitions

Consulter les diverses définitions sur la pratique basée sur les données probantes (evidence-based practice), la prise de décision éclairée par les preuves (evidence-informed decision-making) et autres expressions liées. Lire davantage

Pertinence de la prise de décision éclairée par les preuves dans la pratique infirmière

Le patient se fie à ce que l’infirmière fasse de son mieux à son égard. Faisant partie de son imputabilité professionnelle, l’infirmière doit continuellement examiner la meilleure façon de prodiguer des soins. Lire davantage

Types de données

Selon l’Association des infirmières et infirmiers du Canada, une gamme de sources sur les preuves sont utilisées par les infirmières. Ces sources comprennent des examens systématiques, des rapports de recherche et des résumés de revues scientifiques qui résument les recherches publiées utiles en clinique et les lignes directrices de la pratique clinique. « Les lignes directrices reposent sur les résultats de recherche les plus rigoureux qui existent et, lorsqu’il n’y en a pas, sur l’avis et le consensus d’experts. » (AIIC, 2010, p. 4) Lire davantage

Les obstacles aux soins infirmiers : la pratique basée sur les preuves ou la prise de décision éclairée par les preuves

Les obstacles à la pratique basée sur les preuves comprennent la personnalité de l’infirmière, les éléments organisationnels, la nature de l’information issue de la recherche et les milieux de soins. Lire davantage

Stratégies pour la promotion de la pratique basée sur les preuves ou la prise de décision éclairée par les preuves chez les infirmières

Il existe de nombreuses stratégies basées sur les preuves pour promouvoir une culture de pratique basée sur les preuves ou la prise de décision éclairée. Lire davantage

Références

Lire davantage

Lignes directrices

L’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario

L’Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario (RNAO) a lancé le Programme des lignes directrices sur les pratiques exemplaires des soins infirmiers grâce au financement du gouvernement de l’Ontario. Le site fournit des lignes directrices sur cinq grands domaines cliniques : la gérontologie, les soins de santé primaires, les soins à domicile, les soins de santé mentale et les soins d’urgence. Certains de ces documents sont disponibles en français. Le site offre aussi une trousse de mise en œuvre de ces lignes directrices, ainsi que des fiches d’information pour l’éducation aux patients en matière de santé.


Scottish Intercollegiate Guidelines Network - SIGN (Scotland)

 En anglais seulement. Inclut des lignes directrices cliniques fondées sur les preuves pour tous les professionnels de la santé SIGN fait partie du NHS Quality Improvement Program for Scotland. Un grand nombre des lignes directrices SIGN ont trait aux secteurs prioritaires du NHS, c’est-à-dire le cancer, les maladies cardiovasculaires et la santé mentale.


National Guidelines Clearinghouse (des États-Unis)

 En anglais seulement. Ce site offre une base de données exhaustive sur les lignes directrices en pratique clinique fondée sur les preuves ainsi que des liens vers des lignes directrices en texte intégral, des téléchargements pour PDA Palm, des comparaisons de lignes directrices appelées Guideline Syntheses préparées par le personnel du NGC, une tribune électronique pour l’échange d’information sur le développement, la mise en oeuvre et l’utilisation de lignes directrices en pratique clinique, une base de données de bibliographies annotées de citations reliées au développement, à la méthodologie, à la structure, à l’évaluation et à la mise en oeuvre de lignes directrices. Ce site est une initiative de l’Agency for Healthcare Research and Quality (AHRQ) des États-Unis. Le Department of Health Human Services et l’Evidence Based Practice Centre de l’Université de Alberta s’alimentent auprès de cette ressource.


New Zealand Guidelines Group (New Zealand)

 En anglais seulement. Le site offre un accès central aux lignes directrices en ligne organisées par secteur thérapeutique, population spécifique et médecines parallèles. Offre également un bulletin électronique sur les soins de santé fondés sur les preuves. 


Western Australia Centre for Evidence Based Nursing and Midwifery (Australia)

En anglais seulement. Le Western Australian Centre for Evidence Based Nursing and Midwifery est un centre de collaboration du Joanna Briggs Institute. Ce centre entreprend diverses activités de recherche orientées sur la pratique afin d’améliorer l’efficacité de la pratique infirmière et les résultats pour les soins de santé, en insistant de façon particulière sur la santé des femmes et des enfants.


Infobanque AMC - Guides de pratique clinique

Ces guides sont produits ou adoptés au Canada par une association médicale, un organisme du secteur de la santé, une société professionnelle, une agence gouvernementale ou un groupe d'expert, à l'échelon national, provincial, territorial ou régional.


Le Portail canadien des pratiques exemplaires en matière de promotion de la santé et de la prévention des maladies chroniques

 Est une composante essentielle du Système canadien des pratiques exemplaires.